ACTUALITES



Lancement du plan national micropolluants 2016-2021.

Lancement du plan national micropolluants 2016-2021.

Présenté par Ségolène Royale, le 08/09/2016, le plan national micropolluants 2016-2021 est construit autour du bilan de trois plans nationaux (plan micropolluants 2010-2013, plan PCB et plan résidus médicamenteux).

 

Quels substances sont concernées ?

            Sont concernées les substances dangereuses prioritaires, les substances dangereuses, et les polluants spécifiques de l’état écologique. Et certaines substances issues de la conférence environnementale sur lesquelles le gouvernement s’est engagé à agir (perchlorates, bisphénol A, molécules de la famille des nitrosamines, parabènes et phtalates) 

 

Quels sont ses objectifs principaux ? 

Objectifs

Catégories de substance

-100%  Suppression

Substances dangereuses prioritaires inscrites en 2000 (11)

-30%  Réduction

Anthracène

Polluants spécifiques de l’état écologique identifiés entre 2010 et 2015 (9)

Substances identifiées prioritaires en 2010 (9)

-10% Réduction

DEHP

Nouveaux polluants spécifiques de l’état écologique identifiés pour le second cycle 2016-2021 (21)

Nouvelles substances identifiées prioritaires et dangereuses prioritaires en 2013 (11)

Substances identifiés prioritaire en 2010 (9)

 

Vous retrouverez le plan d'action ici.

 

Comment le plan s’organise ?

 
 

 

Ce plan s’articule autour de 3 objectifs, 5 sous objectifs, 14 leviers d’action et 39 actions.

  • Objectif 1 : Réduire dès maintenant les émissions de micropolluants 
    • Limiter les émissions et les rejets.
    • Sensibiliser le plus grand nombre à la pollution des eaux.

 

 
 

 

 
   
  • Objectif 2 : Consolider les connaissances
    • Améliorer la connaissance et prédire la présence des micropolluants dans les milieux aquatiques.
    • Mieux évaluer les impacts sur les ressources et les effets sur la santé.

 

  • Objectif 3 : Dresser une liste de micropolluants sur lesquels agir (Prioriser)

 

Qui est concerné ?

            Sont visés dans ce plan, toutes entreprises susceptibles de rejeter des micropolluants et plus particulièrement les collectivités, les établissements de santé et médicaux-sociaux, les industries relevant du régime ICPE et les centrales nucléaires, les métiers de l'artisanat et les stations de traitements des eaux usées.

Article paru le 04/10/2016

Abonnez-vous au flux d'actualité de emp-micropolluants.fr : Actualités de emp-micropolluants.fr
comment ça marche ?
Toute l'actualité de emp-micropolluants.fr