Analyse des effluents

Notre offre analytique couvre les eaux traitées ou usées. Consultez les rubriques ci-dessous pour de plus amples informations.

Les rejets des industries (ICPE)

Certaines installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) produisent des eaux usées susceptibles de contenir des micropolluants, et doivent mettre en œuvre un programme de surveillance de leurs rejets, spécifique à leur activité.

Toutes les ICPE disposent d’un arrêté préfectoral qui impose des valeurs limites d’émissions à respecter concernant leurs eaux résiduaires et pluviales.

L’arrêté du 2 Février 1998 établit les valeurs limites d’émissions des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation.

Dans ce cadre nous vous accompagnons dans l’interprétation et la mise en œuvre de votre arrêté préfectoral ou de la réglementation environnementale concernant les eaux.

Dans le cadre de la campagne RSDE (Recherche des Substances Dangereuses pour l’Environnement) une surveillance initiale détermine la liste des micropolluants qui dépassent les normes de qualité environnementales (NQE), et qui seront suivis par une surveillance pérenne.

La Circulaire du 5 janvier 2009 établit la liste des substances à surveiller dans les effluents des ICPE, ainsi que leurs limites de qualité et les modalités d’échantillonnage.

Nous réalisons toutes les analyses réglementaires, sur tous les types d’effluents.

Nous avons aussi développé un certain nombre de packs analytiques dédiées aux contrôles qualité internes des différentes ICPE, avec des micropolluants ciblés selon l’activité.

Les rejets des stations d'épuration urbaines (STEP)

Dans le contexte de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE 2000), les rejets d’eau traitée par les stations d’épuration de plus de 10.000 équivalents-habitants doivent faire l’objet d’un programme de surveillance de leurs micropolluants. Les eaux usées sont en effet concentrées en micropolluants de toutes sortes, comme des résidus de pesticides et de médicaments, des hydrocarbures, et des métaux, qu’elles ne retiennent en moyenne qu’à 80%.

L’Arrêté du 8 juillet 2010 établit la liste des substances à surveiller dans les rejets de STEP, ainsi que leurs limites de qualité et les modalités d’échantillonnage.
circulaire 29/09/2010

La circulaire du 29/09/2010 établit la surveillance des micropolluants dans les eaux rejetées au milieu naturel par les STEP.

Nous réalisons toutes les analyses réglementaires des rejets des stations d’épuration.

N'hésitez pas à nous contacter pour plus d'informations.